Littéralement: "tête de peuplier".
Expression utilisée en patois
haut-alpin pour designer un "idiot".
DECLIN DU MONDE INDUSTRIEL
Activité humaine - Exploitation
Activité humaine - Exploitation
Exploitation

Extraction - Exploitation - Transformation

C'est l'ensemble de l'intervention humaine pour extraire, exploiter, développer, transformer l'ensemble des ressources naturelles afin de satisfaire aux besoins vitaux et plus si excédent. Cela va de l'activité de cueillette des peuples primitifs à la mise en orbite de satellites en passant par la culture des pommes de terre et la production d'eau de Javel. Ce sont les deux secteurs de base, primaire et secondaire.

La différence entre la simple cueillette et la mise en orbite d'un satellite est la sophistication du processus mis en œuvre. Le plus simple processus est la cueillette, exploitation de ce qui se trouve a portée de main, puis vient le façonnage d'outils (en pierre ou métalliques) pour améliorer le travail de la main et enfin la machine qui manipule l'outil.

L'utilisation d'un caillou en guise de marteau est sans doute aussi vieille que l'homme. Des animaux en font autant. Par contre, l'homme est le seul animal à avoir amélioré l'efficacité de ses outils et maitrisé le feu. Ce feu est à l'origine du bond spectaculaire dans la production d'outils, tout d'abord avec la découverte des métaux puis avec la production d'acier qui amena la machine.

L'exploitation qui nous intéresse aujourd'hui est celle qui correspond au processus industriel.

Processus industriel

Un très bon exemple de processus industriel est schématisé dans une publicité d'Areva. Je la reproduis ici, quelque peu modifiée, sans aucune autorisation.




Dans l'ordre, nous avons la mine pour extraire le minerai, l'enrichissement de l'uranium, la fabrication du combustible nucléaire, la fabrication des réacteurs et la construction des centrales, la distribution de l'électricité et enfin la consommation finale.

Dit ainsi, c'est extrêmement simple: en une ligne le processus est décrit. En réalité, nous avons à faire ici à un processus parmi les plus complexes qui soit dans notre monde industriel.

Notons simplement un point, commun à tout processus, l'origine. Tout processus qui utilise un outil, commence par la mine. Que ce soit celle de pierre pour la taille des silex, celle de minerai de fer pour la fabrication d'outils ou celle d'uranium, il y a toujours en amont une mine.

Tout ce qui se trouve en aval de la case "exploitation" est un résultat de processus industriel et ne peut donc pas remplacer une ressource naturelle, en amont de la case "exploitation", hydrogène et éléctricité par exemple.

Tissu industriel

La publicité d'Areva montre un processus linéaire ou chaque élément en amène un autre. La réalité est bien sûr beaucoup plus complexe. Chaque élément est le résultat d'un autre processus industriel qui, pour fonctionner, dépend de l'électricité, résultat de ce processus. Il faudrait donc, pour être complet, tracer les processus industriels de chaque élément, relier chaque processus à la production d'électricité et tracer les interactions entre les différents processus. Ceci reviendrait à tracer une sorte de toile d'araignée autour de chaque élément, ce qui ferait des traits dans tous les sens et constituerait une sorte de tissu, le tissu industriel.

Ce qu'il est important de comprendre est que la sophistication d'un processus est proportionnelle à la sophistication du tissu industriel. Il ne peut y avoir de processus sophistiqué sans un réseau d'exploitation complexe. La sophistication est aussi fonction du temps. Le tissu industriel ne peut s'étoffer qu'avec le temps. Le corollaire de ceci est que si pour une quelconque raison, certains éléments du tissu viennent à disparaître, le tissu industriel se délite et la sophistication de chaque processus est réduite. Ce qui veut dire, dans l'optique du propos tenu ici, qu'il suffit qu'une usine de joints caoutchouc ferme ses portes pour que la maintenance d'une centrale nucléaire soit mise à mal, parce que le tissu industriel, constitué de milliers d'éléments inter-connectés, sera élimé.

Croissance

Le système "Exploitation" est un système qui s'auto-alimente. Il permet de fabriquer des machines qui augmentent l'accessibilité des ressources naturelles, qui à leur tour augmentent la capacité à les exploiter. Tant qu'il y a des ressources naturelles, le système peut croître. Toute l'économie actuelle est basée sur ce principe de croissance. La diminution des ressources naturelles finies ou l'exploitation outrancière des ressources naturelles renouvelables entraînera de fait une diminution de l'exploitation.

Ce qui crée la croissance, ce n'est ni le travail ni le capital comme voudrait le faire croire les théories économiques, mais bien les ressources naturelles à exploiter et transformer.




Accueil
Lexique
Références
Auteur